Navigation – Plan du site
Dossier

La scène musicale de la champeta face à Internet

Perspectives « du Sud » sur la mutation des industries culturelles en régime numérique
The Champeta Music Scene Faced with Internet. “Southern” Perspectives on the Cultural Industries’ Digital Turn
Juan Paulhiac
p. 131-149

Résumés

Cet article explore l'impact des médias numériques dans le marché musical de Cartagena (Colombie), en prenant comme étude de cas un phénomène de musique « populaire » locale connue sous le nom de champeta. J’y explique comment un usage local des médias numériques dans ce contexte a permis de créer un modèle économique réactif qui profite du piratage à l’échelle locale. On verra ainsi que l'étude des usages et appropriations des médias numériques dans les marchés culturels informels de pays en développement peut contribuer à diversifier la notion de globalisation culturelle. Ce type d’étude peut aussi aider à mieux comprendre comment la réglementation de l'Internet visant à préserver le modèle économique du droit d’auteur à l’échelle internationale affecte les pratiques culturelles locales dans les économies moins industrialisées.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les constantes transformations de la champeta
Début d’un genre musical
Essor et déclin de la champeta
Le renouveau de la champeta à l’ère du numérique
Retour sur l’évènementiel
Videoconciertos et innovation médiatique
Internet au profit de la industria picotera
Une filière défiant le droit d’auteur
Figures d’autorité dans la champeta
Champeta : levier de nouveaux questionnements

Aperçu du début du texte

Phénomène musical et spectaculaire originaire de la côte Atlantique colombienne, la champeta émerge dans les années 1970-80 de la circulation et du commerce informel de phonogrammes de divers genres musicaux entre l’Afrique subsaharienne et les faubourgs de la ville de Cartagena de Indias. « Populaire » au sens péjoratif du terme, aussi bien qu’emblématique d’une Colombie multiculturelle «afrodescendante », la champeta suscite des sentiments contrastés dans le débat public, tandis qu’elle conquiert du terrain dans le marché discographique jusqu’à devenir un phénomène mainstream en Colombie au tournant du siècle. Mais en quelques années, le succès commercial de cette musique ralentit alors que le marché des majors en Colombie s’inquiète, de manière générale, de sa constante récession.

En dépit de ce contexte défavorable, les producteurs locaux de champeta parviennent à se replier sur leur marché de niche de la ville de Cartagena, toute en gardant une certaine viabilité dans leur systè...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juan Paulhiac, « La scène musicale de la champeta face à Internet », Volume !, 10 : 2 | 2014, 131-149.

Référence électronique

Juan Paulhiac, « La scène musicale de la champeta face à Internet », Volume ! [En ligne], 10 : 2 | 2014, mis en ligne le 30 juin 2016, consulté le 23 mars 2017. URL : http://volume.revues.org/4073 ; DOI : 10.4000/volume.4073

Haut de page

Auteur

Juan Paulhiac

Juan Paulhiac est docteur en Esthétique Sciences et Technologies des Arts de l’Université Paris VIII. Il a participé aux projets ANR GLOBAMUS « Création musicale, circulation et marché d’identités en contexte global » (coord. E. Olivier) entre 2009 et 2013, et Musimorphose « De la discomorphose à la numérimorphose. Impact du virage numérique sur la formation des goûts et les usages de la musique au quotidien » (2013-2016, coord. P. Le Guern). Il dirige actuellement le Centre de Recherche de l’École des Beaux Arts de Carthagène en Colombie.
mail

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page