Navigation – Plan du site
Espace & lieu

“Time and Distance Are No Object”

Holiday Records, Representation and the Nostalgia Gap
“Peu importent le temps et la distance”. Les disques de vacances, les représentations et le fossé nostalgique
Richard Elliott
p. 131-143

Résumés

Qu’elle se rapporte au temps ou à l’espace, la nostalgie naît d’un écart ou fossé entre le passé que l’on désire retrouver et le moment présent du désir. À travers cet article, je me propose d’examiner le « fossé nostalgique » et le fossé de représentation. La dynamique est explorée à travers une analyse des « disques de vacances », un genre d’enregistrements devenu très en vogue dans les années 1960. Le genre se situe à la croisée des genres plus connus de l’exotica, mood music, easy listening et ambient, mais s’en distingue par l’usage spécifique qu’il fait de réminiscences géographiques et de faits fictifs. En utilisant l’exemple d’ « April in Portugal », à l’origine un fado portugais qui est par la suite devenu un tube international et un grand classique de la mood music, je réponds à une série de questions qui illustrent le fossé nostalgique. Qu’est-ce qui est effectivement remémoré, qu’est-ce qui est imaginé dans la chanson ? Peut-on établir une différence entre nostalgie « descriptive », tirée d’une expérience vécue, et nostalgie « obligatoire », ou clichée ? Quel genre de rapports la saudade, « bréviaire de la nostalgie » typique du Portugal, entretient-elle avec les types de langues nostalgiques que l’on peut trouver sur d’autres disques de vacances ?

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

“Coimbra” – a brief chronology
Fado: time, distance and longing
From “fado” to holiday record: links in the metonymic chain
Holiday records and/as exotica
Conclusion

Aperçu du début du texte

The history of nostalgia has seen the concept develop from a longing for home towards a more general longing for the past. Whether temporally or spatially focussed, nostalgia is fundamentally understood as resulting from a gap, a division between what is longed for and the moment of longing. This article examines this “nostalgia gap” alongside an analogous gap found in representation. The relationship is highlighted via an analysis of “holiday records”, a genre of recordings, prevalent in the 1950s and 1960s, specialising in the depiction of tourist destinations. The genre intersects with the more familiar genres of exotica, mood music, easy listening and ambient, but is distinguished by its emphasis on a particular form of spatial reminiscence and imagination.

Nostalgia is often conceived as a look back across an unbridgeable gap and as therefore originating in, and being primarily of interest to, the present. As a complementary project, I want to focus on the role of representation...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Richard Elliott, « “Time and Distance Are No Object”  », Volume !, 11 : 1 | 2014, 131-143.

Référence électronique

Richard Elliott, « “Time and Distance Are No Object”  », Volume ! [En ligne], 11 : 1 | 2014, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://volume.revues.org/4204 ; DOI : 10.4000/volume.4204

Haut de page

Auteur

Richard Elliott

Richard Elliott is Lecturer in Popular Music at the University of Sussex. He researches representations of loss, memory, nostalgia and space within popular music. He is the author of the books Fado and the Place of Longing (2010) and Nina Simone (2013) and is currently writing a monograph on the representation of time, age and experience in popular music.
Richard Elliott est Maître de Conférence en Musiques Populaires à l’Université de Sussex. Ses recherches concernent les représentations de la perte, la mémoire, la nostalgie et l’espace au sein des musiques populaires. Il est l’auteur des ouvrages Fado and the Place of Longing (2010) et Nina Simone (2013), et écrit en ce moment un ouvrage sur l’expérience du temps et du vieillissement dans la musique populaire.
mail

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page