Navigation – Plan du site
Prix IASPM-branche francophone d'Europe

L’identité anglaise dans Dr Dee: An English Opera de Damon Albarn

British Identity in Damon Albarn’s Dr Dee: An English Opera
Ifaliantsoa Ramialison
p. 85-99

Résumés

Composée par Damon Albarn et présentée dans le cadre des manifestations culturelles organisées autour des Jeux Olympiques de Londres de 2012, Dr Dee : An English Opera est une œuvre qui traite de l’identité anglaise. La place d’Albarn dans le paysage culturel britannique est avant tout liée à ses succès dans la musique populaire, notamment avec le groupe Blur. Fer de lance du mouvement Britpop dans les années 1990, Blur explorait déjà les liens entre musique et identité nationale. L’analyse des référents musicaux et visuels utilisés dans Dr Dee révèle une conception exclusive et conservatrice de l’identité nationale, proche de celle de la Britpop. Ainsi, Dr Dee réfère à une identité historique liée à la période impériale et omet de fait l’apport des migrations postcoloniales. D’un point de vue musical, l’analyse montre que le rock demeure le genre privilégié pour représenter la nation, laissant peu de place à la musique savante ou aux musiques issues des migrations postcoloniales. Paradoxalement, Dr Dee est présenté dans un contexte olympique où l’accent est mis sur une identité nationale multiculturelle. La comparaison avec d’autres projets musicaux d’Albarn révèle des visions contrastées, voire contradictoires de l’anglicité, traduisant le malaise identitaire actuel dans la société britannique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Dr Dee : un opéra anglais
La construction d’un discours sur l’anglicité
Une anglicité opératique ou populaire ?
Dr Dee et l’anglicité Britpop
Britpop ou Engpop ? 
Britpop : une anglicité exclusive
Dr Dee dans le contexte olympique
Multiculturalisme britannique et olympisme
L’anglicité inclusive dans Dr Dee
L’artiste, creuset de différentes interprétations de l’anglicité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Prix annuel 2013 jeune chercheur IASPM branche francophone d'Europe 

Présentée pour la première fois au Manchester International Festival (MIF) en juillet 2011, Dr Dee : An English Opera est une œuvre composée par le musicien anglais Damon Albarn. Elle retrace la vie de John Dee (1527-1608) qui fut cartographe, mathématicien et magicien durant le règne d’Élisabeth Ire. Il est également considéré comme l’un des précurseurs de la construction de l’Empire britannique (Armitage, 2000 : 105). Le MIF contacta tout d’abord l’auteur de BD Alan Moore pour créer un opéra en collaboration avec Albarn et Jamie Hewlett, co-créateur avec Albarn du groupe Gorillaz. Après les retraits de Moore et de Hewlett, le projet fut mené à bien par Albarn et le metteur en scène anglais Rufus Norris. Pour ce dernier, Dr Dee est « un panégyrique contemporain ou un cycle de chansons qui traduit la façon dont Damon conçoit l’anglicité et la mélancolie anglaise ; l’œuvre met en scène un désir de quête spirituelle e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ifaliantsoa Ramialison, « L’identité anglaise dans Dr Dee: An English Opera de Damon Albarn », Volume !, 11 : 2 | 2015, 85-99.

Référence électronique

Ifaliantsoa Ramialison, « L’identité anglaise dans Dr Dee: An English Opera de Damon Albarn », Volume ! [En ligne], 11 : 2 | 2015, mis en ligne le 15 juin 2017, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://volume.revues.org/4525 ; DOI : 10.4000/volume.4525

Haut de page

Auteur

Ifaliantsoa Ramialison

Ifaliantsoa Ramialison est doctorante en civilisation britannique à l’Université Paris-Est Créteil et travaille sous la direction de Didier Lassalle et John Mullen. Ses recherches portent sur le concept d’identité nationale dans le contexte britannique et plus particulièrement ses diverses expressions dans l’œuvre du musicien Damon Albarn. Agrégée d’anglais, elle enseigne également la civilisation britannique et l’histoire de la musique populaire britannique.

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page