Navigation – Plan du site
Note de synthèse

Diasporas musiciennes et migrations maghrébines en situation coloniale

North African Musical Diasporas and Migrations during Colonialism
Hadj Miliani
p. 155-169

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Des artistes à l’aube de l’émigration maghrébine
Des prestations musiciennes maghrébines dans l’hexagone
Le disque et la radio comme médiation dans l’élargissement des publics

Aperçu du début du texte

Des artistes à l’aube de l’émigration maghrébine

Les migrations des Maghrébins en France et tout particulièrement des Algériens sont connues depuis le début du xixe siècle. Cependant, ce que l’on ignore souvent ce sont leurs univers culturels et, en particulier, les chants et les musiques que ces migrants ont pratiqués et entendus. C’est durant les expositions universelles et coloniales que sont données à voir et entendre pour la première fois musiques et chants des colonies dans l’hexagone. Durant l’exposition de 1889, une reconstitution des cafés maures les montre comme des espaces traditionnels de prestations musicales, de convivialités masculines et d’exhibitions féminines. Julien Tiersot (1889) nous a décrit ainsi les airs joués avec des instruments traditionnels (derbouka, gheita) alors que les troupes indigènes interprètent des marches militaires. Arthur Pougin (1890) raconte l’histoire de certains de ces artistes venus dans le cadre des expositions et qui s’installeront final...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hadj Miliani, « Diasporas musiciennes et migrations maghrébines en situation coloniale », Volume !, 12 : 1 | 2015, 155-169.

Référence électronique

Hadj Miliani, « Diasporas musiciennes et migrations maghrébines en situation coloniale », Volume ! [En ligne], 12 : 1 | 2015, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 22 mars 2017. URL : http://volume.revues.org/4647 ; DOI : 10.4000/volume.4647

Haut de page

Auteur

Hadj Miliani

Hadj Miliani est un intellectuel très actif sur les territoires de la culture locale, il est Professeur de littérature à l’université de Mostaghanem et chercheur associé au CRASC.

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page