Navigation – Plan du site
Introduction

« On veut plus des Beatles et d’leur musique de merde ! »

Introduction au dossier « La scène punk en France (1976-2016) »
“We’re Fed up with the Beatles and Their Shitty Music!” Introduction to “The Punk Scene in France” Issue
Luc Robène et Solveig Serre
p. 7-15

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Punk pas mort
No Future : tout un programme

Aperçu du début du texte

« On veut plus des Beatles et d’leur musique de merde ! »
Starshooter, « Get baque / En chantier », 1978.

C’est au cours de l’été 1976 que simultanément aux États-Unis, en Australie, en Angleterre et dans de nombreux pays d’Europe comme la France, une multitude de formations musicales sont brutalement désignées dans la presse, ou s’autodésignent, comme « punk » (un terme argotique synonyme de vaurien, voyou, pourri, sans valeur). Définis par Hebdige comme un « amalgame contre nature », une « alliance improbable et mystérieuse de traditions hétérogènes et apparemment incompatibles », mêlant de manière baroque « les échos pailletés de David Bowie et du glitterrock, la rage des groupes protopunks d’outre-Atlantique, le son gras du pub rock londonien inspiré par la sous-culture mod, le revival des années 1940 de Canvey Island, la puissance du rythm blues du Southend (Dr Feelgood, Lew Lewis), le beat de la soul britannique des années 1960 et les syncopes du reggae » (Hebdige, 1979), ces gr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luc Robène et Solveig Serre, « « On veut plus des Beatles et d’leur musique de merde ! » », Volume !, 13 : 1 | 2016, 7-15.

Référence électronique

Luc Robène et Solveig Serre, « « On veut plus des Beatles et d’leur musique de merde ! » », Volume ! [En ligne], 13 : 1 | 2016, mis en ligne le 25 novembre 2016, consulté le 23 avril 2017. URL : http://volume.revues.org/5120

Haut de page

Auteurs

Luc Robène

Luc Robène est historien, professeur à l’université de Bordeaux, chargé de cours à Sciences-Po Bordeaux et à l’École Polytechnique. Il est membre de l’unité mixte de recherche Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (THALIM, 7172). Ses recherches portent sur l’histoire de la culture et des pratiques culturelles en France et en Europe (xviiie-xxie siècles). Il codirige avec Solveig Serre le projet de recherche PIND (Punk is not dead, une histoire de la scène punk en France 1976-2016).
mail

Solveig Serre

Solveig Serre est historienne et musicologue, ancienne élève de l’École nationale des chartes, chargée de recherche au Centre national de la recherche scientifique (Centre d’études supérieures de la Renaissance/Centre de musique baroque de Versailles, UMR 7323) et chargée d’enseignement à l’École polytechnique et à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Ses recherches portent sur l’histoire des institutions culturelles en France (xviiie-xxie siècles) et sur l’histoire de la scène punk en France depuis 1976.
mail

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page