Navigation – Plan du site
Tribunes

Des origines de la grotte punk, de la conservation de l’os à l’errance des sentiments

On the Origins of the Punk Grotto, from the Conservation of Bones to the Wandering of Feelings
Christophe Massé
p. 179-184

Entrées d'index

Genre musical :

punk / hardcore punk
Haut de page

Notes de la rédaction

En 1976, Christophe Massé arpente les rues de Perpignan, ville de province morte dans laquelle on meurt d’ennui. Avec des amis, ils s’inventent des histoires pour passer le temps. Le rock n’a pas encore de prise sur eux jusqu’au soir où l’un d’entre eux ramène de l’internat une cassette des Ramones. Christophe découvre ensuite fortuitement le mot punk, puis ses origines et tout ce qu’il peut créer de révolte dans un imaginaire. À partir de ce moment s’opère chez Christophe un basculement qui le fait devenir punk dans l’âme et qui l’amène à traduire désormais par l’écriture et la peinture sa manière de vivre l’instant.
Le texte autobiographique qu’il nous livre ici est une ballade cocasse et mélancolique qui témoigne à sa manière de ces éclats de vie et de cette brève période vécue de manière intense, personnelle, intime et néanmoins partagée, loin des grands centres de gravité du punk.

Solveig Serre et Luc Robène

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

« I never believed » Steve Bators
« I’m lost in the supermarket » The Clash

Aperçu du début du texte

À Lefre, Gigue, Papi, La Veuve qui ont disparu parmi les ombres.

« I never believed » Steve Bators

Je me suis toujours considéré punk. Même sans doute avant le punk. Le punk était composé d’un mélange de facteurs qui devait correspondre avec ce que j’étais et que je n’avais pas encore vraiment identifié comme tel. Il y avait les fondations d’une confrontation entre deux univers distincts, l’un mélancolique et l’autre provocateur ; sans doute aussi l’idée détonante du refus de se conformer à des règles données et de creuser en soi dans sa différence, pour exister en compagnie d’autres exemplaires de soi qui n’étaient absolument pas identiques. En émanait un sentiment de liberté et de rébellion lié à un puissant besoin d’individualisme qui me correspondait aussi. Accompagné par la volonté d’un dépassement du simple comportement narcissique primaire, tout en conservant une posture précise m’éloignant d’une communauté artistique institutionnelle qui ne m’intéressait pas. Faire des « chose...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Massé, « Des origines de la grotte punk, de la conservation de l’os à l’errance des sentiments », Volume !, 13 : 1 | 2016, 179-184.

Référence électronique

Christophe Massé, « Des origines de la grotte punk, de la conservation de l’os à l’errance des sentiments », Volume ! [En ligne], 13 : 1 | 2016, mis en ligne le 25 novembre 2016, consulté le 24 février 2017. URL : http://volume.revues.org/5125

Haut de page

Auteur

Christophe Massé

Christophe Massé, plasticien et auteur, président de Sous la Tente, un lieu indépendant pour l’art contemporain, témoigne de l’importance du punk et de la réception du punk à travers les souvenirs d’un adolescent saisi brutalement, dans une France immobile et atone, par l’urgence d’un message, d’une énergie. Il montre implicitement tout ce que cette fêlure émancipatrice, rendue ici avec sensibilité, a pu apporter dans une réflexion et un projet artistique sur le long terme.

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page