Navigation – Plan du site
Introduction

« Wi likkle but wi tallawah ! » L’écho musical d’une petite île des Caraïbes

Wi likkle but wi tallawah!” The Musical Echo of a Small Caribbean Island
Thomas Vendryes
p. 7-23

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La Jamaïque dans le monde de la musique
Des pratiques musicales jamaïcaines
Des expressions musicales jamaïcaines
Communautés de fans et diffusion de la culture musicale jamaïcaine en Occident
Un champ de recherche académique récent mais dynamique
Volume ! Inna Jamaican stylee

Aperçu du début du texte

La Jamaïque dans le monde de la musique

La Jamaïque semble constituer un cas tout-à-fait particulier dans l’histoire des musiques populaires. Avec moins de trois millions d’habitants, cette petite île des Caraïbes s’est révélée être, depuis la fondation de son industrie musicale et la pression de ses premiers disques au début des années 1950, un lieu d’intense production musicale. En un demi-siècle, ce sont peut-être plus de 100 000 disques qui y ont été produits (Barrow & Dalton, 2004 : x), et près de 6 000 artistes qui ont été actifs. Aujourd’hui, trois ou quatre mille titres y sortent par an – sans compter les « dubplates », « specials » et autres morceaux exclusifs non destinés à la commercialisation au grand public. La Jamaïque – et en particulier sa capitale Kingston, 600 000 habitants environ aujourd’hui – peut probablement se targuer d’être un des plus prolifiques lieux de production musicale à l’échelle mondiale. La Jamaïque a aussi généré au moins six types de musiques qui ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Vendryes, « « Wi likkle but wi tallawah ! » L’écho musical d’une petite île des Caraïbes », Volume !, 13 : 2 | 2017, 7-23.

Référence électronique

Thomas Vendryes, « « Wi likkle but wi tallawah ! » L’écho musical d’une petite île des Caraïbes », Volume ! [En ligne], 13 : 2 | 2017, mis en ligne le 21 avril 2017, consulté le 23 juin 2017. URL : http://volume.revues.org/5257

Haut de page

Auteur

Thomas Vendryes

Thomas Vendryes est maître de conférences en économie au département de sciences sociales de l’École normale supérieure Paris-Saclay. Ses travaux et publications portent sur les transformations socioéconomiques dans les pays en voie de développement, selon deux axes de recherche distincts : droits fonciers et migrations en Chine et évolution des techniques et modalités de production dans l’industrie musicale jamaïcaine.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page